• Aux sources des sociotopes

    Aux sources des sociotopesContemporain du livre de Jan Gehl présenté plus bas, celui de l'anthropologue et urbaniste William H. Whyte (The social life of small urban spaces, 1980) est une référence essentielle en matière de sociotopes. Alors que les exemples de Gehl sont plutôt pris au Danemark, ceux de Whyte concernent principalement New York. L'illustration, très riche, est particulièrement séduisante et donne à elle seule l'envie de se plonger dans le sujet ; l'auteur était d'ailleurs aussi un photographe et un cinéaste.

     Au sommaire :

     - la vie des places

     - les lieux pour s'asseoir

     - le soleil, le vent, les arbres, l'eau

     - la nourriture

     - les rues

     - les "indésirables"

     - la capacité d'accueil

     - les espaces intérieurs

     - les petites villes et leurs espaces

     - la triangulation

    Juste une petite idée attrapée au vol dans ce livre reçu aujourd'hui : une enquête a montré que les deux parcs préférés des New-Yorkais, également considérés comme les moins bondés, sont ceux où la densité d'occupation (en nombre de personnes par unité de surface d'espace ouvert) se révèle la plus élevée ! Un paradoxe intéressant, qui s'explique par la manière dont ces parcs sont aménagés. De quoi relativiser sérieusement les notions de capacité de charge et de seuil de tolérance...

    Ouvrage de 126 pages édité par PPS (Project for Public Spaces) et vendu par exemple sur Amazon, 42 €.

    Date de l'article : 19 décembre 2011

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :