• Des "jardins d'enfants en forêt" sont-ils possibles en France ?

    Des "jardins d'enfants en forêt" sont-ils possibles en France ?En relation avec notre article de l'année dernière sur l'expérience allemande des "Waldkindergarten" (jardins d'enfants en forêt), une personne souhaitant lancer un projet de ce genre en France nous demande s'il existe de telles réalisations chez nous, et si une telle perspective est envisageable. Ma réponse est la suivante :

    - Je n'ai pas connaissance de réalisations comparables en France, il faudrait engager à ce sujet des investigations spécifiques en utilisant évidemment d'autres mots-clés que l'appellation germanique.

    - Si on laisse de côté les problèmes de structures porteuses de ce type de projet ainsi que de propriétés susceptibles de les recevoir, une des difficultés majeures tient à la responsabilité. En effet, la notion de prise de risque par les enfants est au cœur de la notion de "Waldkindergarten", et il en découle de sérieuses contraintes pour les organisateurs. La question de la responsabilité civile et pénale liée à la fréquentation des espaces naturels est complexe et mérite d'être étudiée attentivement. Rappelons que nul ne peut s'exonérer unilatéralement de sa responsabilité civile telle que définie par le Code Civil, il ne saurait donc être question pour l'organisateur de "décliner toute responsabilité", ni de faire signer par les parents une décharge de responsabilité ou une renonciation à tout recours en cas d'accident.

    Si les textes et surtout la jurisprudence applicables à la fréquentation des espaces naturels sont complexes et instables, cela ne doit pas pour autant décourager tout initiative. Comme l'indique le juriste Patrick Le Louarn (Le droit de la randonnée pédestre, Victoires Edition, 2002), la jurisprudence "Commune d'Ouessant" (Cour d'appel de Rennes, 19 septembre 2000) a mis un coup d'arrêt à des dérives inquiétantes qui tendaient à une mise en cause de plus en plus systématique des organisateurs d'activités et des propriétaires d'espaces naturels. L'affaire portait en l'occurrence sur la responsabilité du maire d'Ouessant et d'un organisateur suite au décès accidentel d'un enfant (après chute d'une falaise) lors d'une randonnée à vélo autour de l'île. Dans le cas de "Waldkindergarten", il paraît particulièrement important que des moyens de prévention, d'encadrement et de secours appropriés à la nature des activités soient mis en œuvre, de manière non seulement à assurer la sécurité des enfants, mais aussi à éviter tout comportement susceptible d'être qualifié de fautif au plan pénal.

    Voir ici un "Guide juridique de l'accueil dans les espaces naturels", clair et complet. Et ici, le site de la fédération  allemande des Walkindergarten, avec même des liens vers des structures comparables à l'étranger (par exemple la Corée, l'Espagne, la République Tchèque... mais pas la France, ç'aurait été trop simple !).

    Photo : auteur inconnu, extraite du site http://waldkindergarten-waldwichtel.de/.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :