• Le cimetière-sociotope : la suite !

    Le cimetière-sociotope : la suite !Après la publication de l'article d'Ouest-France sur le projet d'aménager le cimetière de Baud avec des jeux pour les enfants, la "vox populi" se fait entendre sur la page Facebook du journal :

    - Ben faite plutôt un article pour que se projet n'aie pas lieu car je pense pas que vous ayez envie que des enfants viennent jouer sur la tombe de votre père mère frère sœur. // - Je pense que c'est un FAKE!!!! En Bretagne je ne pense que ça puisse exister. //  Des bancs ou des allées oui mais pas un parc d'enfants Ou alors à côté pk pas mais pas en même temps je pense qu aussi un cimetière est moment de repos et de silence pour nos défunts. // - Là se sera se retrouver avec des inconnus à jouer. De tte façon on y changera rien et vu le plan à souhaiter que l'aire de jeux soit en retrait. // - C est stupide !! Aucun respect.. ca sera sympa de se recueillir avec autour des gamins qui braillent et qui jouent au ballon . Risque de dégradations. en plus. Pffff.... // - Je n'est aucune envie de voir mes enfant jouer dans un cimetière ! Il y a la couler verte pour les jeux. // - Sa évitera aux salle gosse de courrir sur les tombes mais ou va t'ont grrrrr // C grave la aucun respect  //  Ils aimeront sûrement les films d'horreurs en grandissant  //  n'importe quoi !!!! //  C'est du vraiment n'importe quoi Non mais où on va .....  // Pourquoi pas un chamboule tout avec les urnes funéraires  //  Pitiée c'est une blague? Manque de respect  //  Une aire de jeux dans le cimetière ces quoi ces connerie  //  [et le meilleur pour la fin, avouez que vous ne vous y attendiez pas :] Et le pire on paie des impôts pour ça !!!!

    Mais aussi :

    - Pourquoi la mort serait -elle triste? Devons - nous penser à la mort que tristement? Doit - elle être austère, moche, vilaine? Que j’aimerai reposer comme au Mexique ou aux États Unis sous un tapis d’herbe fraîche! Un banc accueillerait mes visiteurs et je pourrai entendre des rires d’enfants...

    - J'ai été en Nouvelle-Zélande et, là-bas, on peut jouer sur l'aire des monuments au mort des guerres, pique-niquer, etc. Je trouve ça génial car, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ça crée un lien entre les personnes de cette génération et l'actuelle. En France, quand il est question de respect en général, il y'a toujours un côté plus ou moins austère. Je serai un de ces homme mort et honoré par rapport à une guerre, je préfère que les gamins joue ou pique-nique près de ma tombe histoire de dire que la vie continue.

    Sur une cinquantaine de commentaires, trois sont favorables au projet et parmi ceux-ci, deux émanent de personnes qui ont vu du pays et sont capables d'argumenter. On aperçoit là une des limites du "participatif" : l'opinion publique est souvent conservatrice quand elle n'a pas d'autres références que ce qu'elle a tous les jours sous les yeux. Les élus doivent-ils la suivre, au motif que "c'est ce que les gens veulent", ou la précéder en montrant qu' "un autre monde est possible" ?

    Et puisqu'il est beaucoup question de "respect" des chers disparus, vous trouverez ici dans ce blog un texte rappelant que les cimetières en ont vu de toutes les couleurs, même en Bretagne, aux temps où l'on avait de la religion.

    Photo : typiquement le genre de cimetière - parc public où des gens risquent de venir pique-niquer, balader leur chien ou jouer au ballon...

     


  • Commentaires

    1
    Apus
    Vendredi 9 Février à 10:09

    Quel bon exemple à citer pour les démarches de concertation: La concertation sans information, sans ouverture d'esprit, sans références et exemple ne peut être une réelle concertation.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :