• Le lotissement, un bon sociotope ?

    Le lotissement, un bon sociotope ?Hier, première séance de travail avec les élèves d'une école de Noyal-Muzillac (Morbihan), en l'occurrence 28 CE2, sur leurs représentations du bourg et leurs usages des espaces extérieurs. L'âge des élèves va de 7 à 8 ans, une période charnière où l'on sort de la petite enfance pour devenir des "grands", impatients de partir à la conquête du vaste monde. On sent un clivage très net entre ceux qui se limitent à pratiquer le terrain de jeux municipal, conçu pour les "petits", et ceux dont le rayon d'action commence à s'élargir, et pour lesquels le vélo représente d'un excellent outil d'émancipation.

    Après la séance, les quatre encadrants se retrouvent au café sur la place du village pour échanger sur leurs premières impressions. Il en ressort entre autres que les quartiers de lotissements sont plutôt appréciés et fonctionnent comme des espaces intermédiaires entre le jardin des parents et le bourg dans son ensemble. Beaucoup de rues sont en impasse ou peu circulées une grande partie de la journée, les enfants peuvent donc y jouer ou faire du vélo sans grand risque. Nous découvrons que certains y font des parties de cache-cache... entre les voitures en stationnement, qui remplacent les arbres et les buissons. D'autres ont trouvé un coin pour jouer au volley - il n'y a pas de filet, mais un grillage qui en fait office, bel exemple de détournement d'usage. Il y a aussi quelque part un coin non construit qui sert de lieu de rendez-vous et de jeux, nous ne l'avions pas encore repéré sur le terrain, ce qui confirme l'intérêt des entretiens pour compléter l'observation directe.

    Tout compte fait, il semblerait que l'expérience des enfants vivant en lotissement soit au moins aussi riche, voire bien plus riche, que celle des enfants habitant en campagne. Il semble aussi que la vie en petit lotissement favorise les relations sociales et l'activité physique, ainsi que l'autonomie par rapport aux parents. Mais ces hypothèses issues d’une seule séance avec un groupe réduit seront bien entendu à réexaminer, dans le cadre d'une analyse plus méthodique des résultats portant sur un groupe plus important. Deux autres séances auront lieu d'ici la semaine prochaine, avec des enfants plus âgés (CM1 et CM2).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :