• "Mieux accueillir les femmes dans l'espace public"

    "Mieux accueillr les femmes dans l'espace public"C'est le titre d'un intéressant et riche article publié dans Le Monde le 26 juin, sur un sujet que nous avons déjà abordé à maintes reprises, mais pas forcément de la manière dont le fait l'article. Ce thème apparaît fréquemment dans les médias ces temps-ci et c'est une excellente chose, même si le journaliste a le mérite de rappeler qu'il y encore du chemin à faire pour traduire les diagnostics en actions concrètes.

    Il est également question de l'association "Genre et Ville", dont nous avons déjà parlé tout en l'égratignant quelque peu pour ses tendances jargonneuses ; cette fois, leur fondatrice considère qu' "il faut complexifier la lecture qui est trop souvent frontale (...), c'est pourquoi il faut vraiment travailler sur l'intersectionnalité". Ce qui nous permet au passage d'apprendre un mot nouveau (reste à en comprendre le sens), et de découvrir que l'intersectionnalité va venir au secours de la cause des femmes, c'est là une très bonne nouvelle.

    Nos lecteurs pourront s'interroger sur une des photos illustrant l'article, et reproduite ci-contre, avec la légende "Une femme et une fillette profitent du mobilier urbain à la Villette, Paris". On est content pour elles qu'elles profitent de ces chaises bizarrement implantées,  mais croit-on vraiment qu'une femme seule, ou qui que ce soit d'ailleurs, puisse avoir envie de se poser là en plein milieu de cet espace, dans une situation aussi inconfortable au plan de l'intimité, des angles de vue et des distances sociales ? Des bons vieux bancs, pour certains placés en angle pour favoriser la conversation, ne seraient-ils pas plus accueillants pour les femmes en particulier et les humains en général ?

    Photo Antonin Sabot, pour Le Monde


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :