• "On a coupé les enfants de la nature"

    "On a coupé les enfants de la nature"Un bon article est paru le 4 mai sur le site du Monde, au sujet des tendances à l'enfermement des enfants, à la normalisation de leurs activités et à la perte de leurs liens avec la nature - tout au moins l'article semble intéressant pour ce que les non-abonnés dont je suis peuvent en lire, j'essaierai de proposer plus tard la version papier complète. Le plus intéressant est peut-être le lien vers l'ouvrage "Last Child in the Woods", que je viens de commander et dont je rendrai compte ultérieurement :

    "Dans son ouvrage Last Child in the Woods (« Dernier enfant dans les bois », Algonquin Books, 2005, non traduit), le journaliste américain Richard Louv cite deux études. Selon l’une, issue du Manhattan College, à New York, si 71 % des mères jouaient dehors chaque jour quand elles étaient petites, seuls 26 % de leurs propres enfants en font autant. Soit quasiment trois fois moins".

    Parmi les (nombreux) commentaires des lecteurs sous l'article, quelques-uns valent le détour, comme celui-ci : "Malheureusement les écolos façon Duflot leur font beaucoup de mal en encourageant l’empilement résidentiel dans les zones encore vertes. Une clairière où tous les enfants de mon village allaient jouer va être transformée en lotissement bétonné avec la loi ALUR". Le problème est crûment posé, il mérite la réflexion car il ne suffit probablement pas de parsemer d'"espaces verts" les quartiers densifiés pour offrir aux enfants des expériences riches. Mais on pourrait aussi se demander si les énormes superficies affectées au stationnement et aux voiries (souvent plus de 40 % de certains quartiers récents) ne participent pas au "bétonnage" au moins autant que les logements à proprement parler, et là il est difficile d'en faire porter la responsabilité aux "écolos façon Duflot".

    Photo : Ludovic Devernay, 6 mai 2018.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :