• Peugeot flatte l'agressivité

    Peugeot flatte l'agressivité"A quoi bon tenir un blog si ça ne permet pas de vider son sac de temps à autre ?" (air connu). Aujourd'hui, c'est Peugeot qui va prendre. Car je suis en train de consacrer ma journée à exploiter les résultats des entretiens avec 87 enfants de primaire d'une commune morbihannaise, et je découvre que 66 % d'entre eux se plaignent des voitures et du comportement des automobilistes, que la majorité sont d'une manière ou d'une autre limités dans leur liberté de déplacement par la voiture, que 21% demandent spontanément des dispositifs de ralentissement des voitures. Et voici que je trouve dans ma boîte à lettres une luxueuse publicité de Peugeot pour leur dernier tas de ferraille (la 508), et que là-dedans il y a une photo de la ferraille en question assortie de ce texte : "Imposante et sportive, la calandre de la 508 souligne son caractère agressif".

    Dans les années 1970, Hara-Kiri fit sa "une" avec ce slogan de Cavanna : "La publicité nous prend pour des cons, la publicité nous rend cons". La pub de Peugeot en est une remarquable illustration. Grâce à ces sombres crétins, ainsi qu'aux abrutis que de tels arguments caressent dans le sens du poil, la violence routière a encore de beaux jours devant elle, de même que le mépris du piéton et du cycliste.

    Et tant que j'y suis, à propos de calandres agressives, on apprend ici que les SUV sont des engins très efficaces pour tuer des enfants, parce que leur gros nez rend ceux-ci moins visibles et risque davantage de rendre le choc mortel qu'avec un avant plongeant. En outre, comme le déclare lui-même David Bostwick, directeur d'un service chez DaimlerChrysler, "ce n'est pas la sécurité qui motive les clients, c'est l'agressivité", l'article en lien indiquant par ailleurs que "des recherches ont montré que les conducteurs de SUV conduisent plus vite et attachent moins d'importance à la courtoisie sur la route". La Peugeot 508 (à la différence de la 5008) n'est pas un SUV, mais la référence à l'agressivité méritait d'être signalée.

     


  • Commentaires

    1
    Apus
    Mercredi 3 Octobre à 23:09
    Oui incroyable ce que l’on peut devenir agressif au volant et même parfois à vélo. Ce qui n’est pas le cas à pieds, peut-être du fait du contact direct avec les gens que l’on croise.
    2
    Apus
    Jeudi 4 Octobre à 17:20
    Page 5 de Ouest-France du 4 octobre 2018: un article intitulé « Sur la route, au volant, il faut se calmer » avec l’interview de Camille Rauchet, psychothérapeute.
    3
    Jeudi 4 Octobre à 20:36

    oui, très intéressant quoique pas franchement nouveau, j'ai d'ailleurs relevé le terme "agressivité"... comme quoi ce blog précède l'actualité ! (autre exemple avec le port de pêche de Lorient et l'article d'OF aujourd'hui)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :