• Place Clichy

    Place ClichyA l'occasion des "cinquante ans de chansons" de Julien Clerc, je découvre "Place Clichy", une petite merveille par sa force évocatrice, malgré le caractère minimaliste du texte de Gérard Duguet-Grasser. Cette description topographique d'une grande place parisienne où tout converge et d'où tout rayonne (le lycée Jules Ferry, le restaurant Wepler, la rue Caulaincourt à gauche, les Batignolles à droite...) est transfigurée par la pluie froide d'un soir d'hiver, qui enveloppe la réalité urbaine d'un halo fantomatique.

    Pour quiconque s'est un jour retrouvé seul sur une de ces places, sous la pluie à la nuit tombante, au milieu des passants et des voitures, dont les phares se reflètent sur la chaussée mouillée, cette chanson est une "petite madeleine" qui peut faire ressurgir des flots de souvenirs et d'impressions, rappelant que ce qui semble banal voire désagréable sur le moment participe à l'expérience et à la mémoire d'une vie, davantage peut-être que des vacances sous les cocotiers. Une chanson que l'on a envie d'écouter en boucle, de même que celle-ci , sur une rue parisienne, dans un tout autre registre - elle ne relève pas du souvenir mais de l'imaginaire, par la grâce de Boris Vian et Raymond Queneau.

    Photo extraite de la vidéo.


  • Commentaires

    1
    katell
    Lundi 19 Février à 23:19

    l'urbanité au travers des chansons, un bien beau sujet ! connais tu ce passage dans les rues de Saint Denis ? https://www.dailymotion.com/video/xjfd5

    2
    Mardi 20 Février à 08:35

    Merci Katell pour ce beau texte, lui aussi très évocateur sans avoir besoin d'accompagnement musical (enlevons la musique à la chanson de Julien Clerc, ça devient un peu "platte", mais bon, c'est une chanson...). Un petit clin d'oeil à "La mort aux trousses" dans les  premières images ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :