• Placemaking en Russie

    Placemaking en RussieDans un article publié ces jours-ci, PPS (Project for Public Spaces) nous informe qu' "un mouvement se développe en Russie, à partir d'arrêts de bus et d'usines abandonnées. Il est en train de redéfinir la relation des Russes avec l'espace public", dans un pays où ce thème est à l'abandon depuis longtemps. "Le mouvement global du Placemaking est en train de balayer l'idée trop répandue que les espaces d'usage commun n'appartiennent à personne. Même le gouvernement se préoccupe d'améliorer l'aspect des villes ;  mais ce n'est pas seulement une approche descendante qui change la perception des espaces publics. A un moment ou les Russes reconsidèrent leur relation aux espaces publics et aux autres, le Placemaking montre la voie à une nouvelle génération d'activistes qui veulent donner à des communautés le pouvoir de créer des espaces formidables.

    Ce mouvement s'enracine dans des petites villes à travers la Russie, avec des habitants qui revendiquent une maîtrise sur des espaces publics. A Yaroslavl, par exemple, un groupe de citoyens ont entrepris de changer leur ville, parce qu'ils sont préoccupés de voir des gens la quitter. Pour combattre cette tendance, le groupe imagine Yaroslavl comme un endroit attractif, et utilise la culture et l'art pour transformer l'image de la cité. Le point focal du mouvement est une ancienne usine pré-Soviétique, d'où est parti le projet "Textil", où le groupe a converti une cour abandonnée en jardin public. La transformation a débuté par l'apport de mobilier urbain, l'installation de scènes intérieures et extérieures, et un terrain de jeux. Puis ce nouvel espace a été utilisé pour accueillir des spectacles, des ateliers de design et d'autres événements - y compris en partenariat avec une entreprise locale de peinture, qui invite des artistes à créer des fresques.

    Séduit par ce travail, PPS a réussi à faire venir à New-York l'équipe, ainsi que des activistes de toute la Russie, pour une formation approfondie sur le thème "Créer des lieux que les gens adorent". Beaucoup de gens se sont rencontrés pour la première fois lors de cet événement, rendu possible par le programme d'aide "Peer to peer dialogue", financé par le gouvernement américain".

    L'Internationale des espaces publics est en marche ! La suite de l'article, en anglais, est accessible ici.

    Crédit photo : Lift Project.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :