• Quand le mécénat aggrave les inégalités sociales

    Quand le mécénat aggrave les inégalités socialesLe mécénat, ça semble être un excellente solution quand il n'y a plus beaucoup d'argent dans les caisses des collectivités, et c'est donc tout à fait dans l'air du temps. Le problème, c'est que bizarrement, l'argent des riches aurait plutôt tendance à aller aux riches. Ceci se vérifie en matière de parcs publics, comme le montre aujourd'hui un article paru dans le New-York Times. L'an dernier, Central Park a bénéficié d'un don de 100 millions de dollars de la part d'un certain M. Paulson qui, par un curieux hasard, habite en bordure de Central Park. Dans le même temps, le parc de Flushing-Meadows Corona, situé dans le quartier populaire du Queens et 50 % plus grand que Central Park, a bénéficié de 5000 $ de donations, soit 2000 fois moins. Un commentateur à l'esprit mal tourné fait remarquer que M. Paulson aurait pu se rappeler un instant, avant d'offrir la totalité de son pactole à un parc déjà abondamment doté, qu'il était lui-même né dans le Queens...

    Selon le N.Y.T., les récentes donations aux parcs "mettent l'accent sur les disparités entre les parcs des quartiers de hauts revenus, comme Manhattan, et ceux du Queens ou du Bronx, qui sont des communautés nettement moins prospères. Dans ces parcs, les associations sont obligées de se battre pour obtenir un tant soit peu d'argent". Tout en louant la générosité qui s'est récemment développée envers les parcs, Mme Leicht, directrice de l'association "New-Yorkers for Parks", déclare qu'elle espère bien voir la ville trouver un moyen de partager ces ressources d'une manière ou d'une autre : "Même si c'est formidable qu'il y ait des dons individuels pour des parcs, nous sommes dans un système de parcs, ce qui devrait nous conduire à élargir les bases de financement".

    Photo : Central Park.

    Date de l'article : 18 février 2013.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :