• Sociotopes d'un éco-quartier

    Sociotopes d'un éco-quartierPuisque nous étions à Saint-Nolff (Morbihan) ces jours-ci, restons-y un peu pour aller faire un tour dans l'éco-quartier du bourg, qui porte manifestement l'empreinte du précédent maire Joël Labbé. C'est du vrai de vrai, pas le genre de pâle succédané qui sert trop souvent de caution écologique à certains élus : des maisons en bois, en paille et même en roseaux, pas ou peu de clôtures, pas de rues à voitures mais des petites venelles pour les piétons... Curieusement, il ne semble pas y avoir d'espace vert, mais une petite fille qui promène son chien nous explique que "c'est prévu" et qu'en attendant, des habitants acceptent que des enfants utilisent leurs jeux. Un peu plus loin, une habitante nous fait part de son bonheur de vivre ici et nous raconte que lorsque son mari sort la poubelle le soir, elle prend soin de lui rappeler l'heure du dîner, car il a tendance à rester bavarder tard avec les voisins rencontrés dans la ruelle. C'est donc ça, le principal Sociotopes d'un éco-quartiersociotope du quartier : un réseau de rues piétonnes et des clôtures réduites à leur plus simple expression, incitant les gens à se parler.

    Mais il ne faut quand même pas abuser des bonnes choses, et la nouvelle municipalité, désireuse de remplir plus rapidement les lots et pas spécialement portée à promouvoir les mauvaises herbes, a lancé une nouvelle tranche qui tourne le dos à l'esprit originel du quartier : des rues asphaltées, les voitures garées devant les maisons, des clôtures en parpaings et en tôle d'alu laqué anthracite... Ce spectacle m'évoque étrangement le "retour à la normale", cette célèbre affiche de juin 1968 représentant un troupeau de moutons.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :