• Sociotopes et solitude

    Sociotopes et solitudeDepuis plusieurs années, ce blog aborde le sociotope en tant que lieu de rencontre, de convivialité et d'animation. Il ne faudrait cependant pas oublier que des gens peuvent rechercher hors de chez eux des possibilités de s'isoler pour différentes raisons, par exemple pour être au calme ou pour pouvoir profiter pleinement d'un lieu, sans être distrait par une conversation et en pouvant traîner ou s'arrêter où l'on veut, quand on veut.

    Nous ne parlons pas ici de la solitude subie et poisseuse, "avec sa gueule de carême, avec ses larges yeux cernés, (qui) nous fait le cœur à pleurer", comme disait Barbara, mais de celle que célèbre Montaigne (1) tout au long des Essais, celle de l'individu libre, capable de s'isoler du troupeau et des vains bavardages pour parvenir à "ramener et retirer son âme en soi". Cette solitude-là doit parfois se conquérir, à une époque qui valorise plutôt le grégarisme, l'agitation et la connexion permanente, c'est pourquoi il importe que les espaces ouverts offrent des possibilités de s'isoler tout en se sentant en sécurité. Pas besoin pour cela de grands espaces vides : comme l'indiquait déjà Montaigne dans la citation ci-dessous, on peut parfaitement se retirer en soi au sein de la multitude, ce que confirme l'étude de W.H. Whyte sur les parcs new-yorkais, montrant que les parcs perçus comme les plus propices à la détente sont comme par hasard les plus fréquentés. A l'inverse, le vide et le silence peuvent provoquer le malaise, comme le suggère ce texte de Lucile Desmoulins parcourant le parc de Sceaux en 1789 : "Je disois à maman : "Pourquoi nous ennuions-nous ici, est-ce parce qu'il n'y a personne, ceci est pourtant bien beau !" "Tu vois, me dit maman, qu'il est des genres de beautés qui ne plaisent pas, nous aimons la solitude mais celle-ci nous ennuie parce qu'elle ne dit rien à notre âme".

     

    (1) "La vraie solitude se peut jouir au milieu de villes et de cours de rois, mais elle se jouit plus commodément à part".


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :