• "Tout est permis, même ce qui est interdit"

    "Tout est permis, même ce qui est interdit"On connaît la célèbre boutade de Churchill : "En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit ; en Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis ; en URSS, tout est interdit, même ce qui est permis ; en France, tout est permis, même ce qui est interdit". En  voici une double illustration trouvée aujourd'hui au port de pêche de Lorient (voir photo du haut) :

    - Un panneau indique que "la pêche à la ligne est interdite sur les quais", mais juste derrière, il y a trois pêcheurs à la ligne. Pêcher depuis les quais du port est en effet un droit inaliénable et imprescriptible de tout Lorientais, qui prévaut sur toute disposition contraire et notamment sur l'article R 5333 du Code des Transports.

    - L'accès aux emprises du port de pêche est théoriquement "Tout est permis, même ce qui est interdit"réservé aux usagers professionnels du port, ce qui n'empêche pas les autorités d'avoir ménagé dans la clôture, là où la photo a été prise, une discrète chicane qui permet à tout un chacun d'aller se balader sur les quais. On peut supposer que cette ouverture, témoignant d'une sorte de vague tolérance, permet d'éviter que la clôture soit arrachée ou découpée, car se promener sur les quais du port de pêche est aussi un droit inaliénable et imprescriptible de tout Lorientais.

    Cette admirable souplesse permet finalement de préserver un sociotope de choix, c'est d'ailleurs là un des charmes de notre douce France par rapport à d'autres pays où l'on ne transige pas avec le "Verboten", par exemple.

    Accessoirement, l'embarcadère qui se trouve à cet endroit fut il y a quelques années le lieu d'un "Place Game", organisé avec le concours de l'agence d'urbanisme locale. Le lieu a été réaménagé depuis et est devenu nettement plus agréable, on y a d'ailleurs installé des chaises et des bancs rivés au sol (photo du bas), mais comme d'habitude avec ces dispositifs, les sièges sont à la fois trop proches pour offrir du confort social aux personnes isolées, et trop éloignés pour permettre la conversation. Il semble que l'implantation correcte des sièges dans les espaces publics requière des qualifications  quasiment introuvables dans ce pays. Une nouvelle formation à proposer aux agents des collectivités ?


  • Commentaires

    1
    Apus
    Dimanche 23 Septembre à 21:19
    Génial
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :