• Voeux de maires

    Voeux de mairesSamedi dernier, le maire de la commune morbihannaise de K. présente ses vœux à la population, et il commence très fort : "Aujourd'hui, les élus n'ont plus le moindre pouvoir décisionnel". La veille, son voisin de la commune de M. avait fait dans le même registre : "Être maire est de plus en plus difficile. On ne peut plus prendre de décisions, mais on doit assumer toutes les responsabilités. Si le rôle de maire se résume à cela, je dis non". On peut bien sûr comprendre ces manifestations d'amertume de la part de maires âgés, qui ont l'impression de voir leurs communes se dissoudre dans des "intercos" lointaines et bureaucratiques. Mais voici qu'aujourd'hui, je prends connaissance de l'excellente brochure "Cœurs de villes et de villages accessibles à tous", éditée récemment par le CEREMA (extrait ci-contre) et présentant un "recueil de belles pratiques" dans 23 localités françaises, pour la plupart de petite taille. On y découvre d'enthousiasmantes réalisations, portant par exemple sur la convivialité des espaces publics ou sur la place du piéton.

    Ceci confirme que les élus locaux conservent la possibilité d'investir (et pourquoi pas de conquérir) des espaces de liberté, ouverts à l'imagination, quand bien même leurs moyens financiers sont faibles. L'aménagement des espaces publics pour les rendre plus accueillants est un des domaines dans lesquels les élus peuvent exprimer une volonté de bien faire, sans trop de risques de se faire rembarrer par l’État ou de devoir se justifier par rapport aux 27 "plans et programmes" applicables à la commune. Le bon vieux temps où les maires pouvaient arranger leurs concitoyens en distribuant généreusement des droits à construire est certes en partie révolu, mais rien n'interdit à ces élus de devenir forces de proposition dans des domaines préservés de la frénésie normative et où ils demeurent pleinement compétents - les sociotopes en font partie. Espérons que les élus de 2020 sauront occuper ce terrain et y trouver une source de motivation et de satisfaction.


  • Commentaires

    1
    Apus
    Mardi 8 Janvier à 18:59
    Je partage à 100%!!!
    Les maires ont bien plus de pouvoirs qu’avant les lois de décentralisation de 1981/83. Et la commune de K a obtenu plusieurs centaines de milliers d’euros pour faire sa nouvelle maire, preuve qu’il n’ait pas si abandonné que cela...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Apus
    Mardi 8 Janvier à 19:00
    Comprendre « nouvelle mairie ».
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :